West Coast • Chapitre 1 • Oparara Arches

La route depuis Golden Bay nous mène à travers les montagnes vers notre prochaine destination : la West Coast.. on est impatient de découvrir à quoi ressemble cette longue côte dont tout le monde parle comme un lieu où la nature est encore à l’état sauvage et les paysages grandioses :)

Nous passons brièvement par une des grosses villes de la côte, Westport, avant de continuer notre route vers Karamea, le bout de la dernière route menant vers le nord de la côte ouest. Dernier plein d’essence avant 90 km sans pompe ni magasin ;)

DSCF6817-1.jpg

Aussi réputée pour être pluvieuse, nous passons nos premières heures sur la West Coast sous les nuages et les gouttes de pluie, kawé et capuches bien serrés ! 

Au nord de Karamea se trouve une longue route de 16 km non damée que nous empruntons pour aller jusqu’à l’Oparara River.

DSCF6836-2.jpg

On se faufile à travers la forêt et descendons, lampe torche à la main, dans une grotte qui se creuse sous la montagne. En arrivant à l’entrée de la bouche de la grotte, un panneau nous informe qu’une espèce protégée d’araignée vit à l’intérieur. Sur base des photos, elle a l’air de mesurer entre 5 et 10 centimètres.. ha ha, hâte de les rencontrer.. ou pas ;)

DSCF6873-4.jpg
DSCF6842-3.jpg

A une centaine de mètre de là se trouve un track d’une trentaine de minutes qui mène à une arche naturelle. Celle-ci perce un chemin de 37m de hauteur et 200m de long à travers la montagne. Le sentier longe l’Oparara River et son eau couleur whiskey. Malgré la pluie l’arche est assez impressionnante, mais assez dommage qu’on ne puisse pas vraiment rentrer dedans ;)
Finalement le voyage était plus amusant que la destination :):)

Après notre ballade dans le noir et la fraicheur de la grotte, on retourne sous la pluie, un peu déçus de ne pas avoir vu ces fameuses araignées, mais aussi un peu soulagés :P

DSCF6888-6.jpg
Dans l'entrée de l'arche :)

Dans l'entrée de l'arche :)

DSCF6886-3.jpg
DSCF6941-9.jpg
DSCF6949-11.jpg
DSCF6955-12.jpg
aah les fougères...♥ il y en a partout, de toutes les tailles, de toutes les formes, chacune unique en son genre.. on comprend pourquoi c'est un symbole important de la Nouvelle-Zélande ! On ne les regardera plus jamais de la même façon en tout cas :):)

aah les fougères...♥ il y en a partout, de toutes les tailles, de toutes les formes, chacune unique en son genre.. on comprend pourquoi c'est un symbole important de la Nouvelle-Zélande ! On ne les regardera plus jamais de la même façon en tout cas :):)

Golden Bay • Part 2 • Farewell Spit

Après avoir exploré la merveilleuse nature, les chutes d'eau et les immenses rochers autour de Takaka (voir partie 1 ici ;)), nous nous sommes laissés attraper dans les filets de la mer, avons traversé des dunes, des arches, marché les pieds dans l'eau et croisé quelques phoques à fourrure à la pointe la plus au nord de l'île du sud : Farewell Spit !
DSCF6275-1.jpg

Farewell Spit

Ce jour-là sera sans le savoir un GROS coup de cœur de notre voyage jusqu’à présent :)

Profitant d’une journée de soleil entre les jours de pluie, nous reprenons le van pour rouler jusqu’à la pointe nord de l’île du sud : Farewell Spit, une réserve naturelle, un sanctuaire d’oiseaux, et également le plus long banc de sable de la Nouvelle-Zélande (il s'étend sur environ 26km). Le nom Farewell Spit à été donné par le Captain Cook, qui a quitté la Nouvelle-Zélande pour l'Angleterre à cet endroit.
Nous commençons notre exploration par la inner beach puis décidons de couper court pour traverser la péninsule jusqu'à la outer beach. Après avoir grimpé une énorme dune de sable fin, nous nous retrouvons tous les deux seuls au beau milieu d’un long désert de sable, avec pour seul horizon la mer et les montagnes. Les sables sont mouvants par endroits et on tombe même nez-à-nez avec ce qu’on pourrait appeler — pour rire — une oasis ;)

DSCF6067-1.jpg

On atteint rapidement l’autre côté de la péninsule. Les dunes sont intercoupées de bassins d’eau chaude et la vue qui s’offre à nous est un petit paradis.. nous deux seuls perdus sur la plage, la mer et ses vagues puissantes à perte de vue, des centaines d’oiseaux trottinant le long de l’eau laissant des milliers de petites traces de pattes dans le sable mouillé, et le coucher de soleil traversant les embruns s'envolant de la mer vers le ciel, rendent l’instant totalement magique ! C’est un de ces moments où l’on aimerait que le temps s’arrête.. et il s’est arrêté pendant quelques instants ;)

Envol d'Oystercatchers, ou Huîtriers en français. Un oiseau de taille moyenne, noir et blanc, aux pattes et long bec orangés. Il est assez sympa, on l'aime bien :)

Envol d'Oystercatchers, ou Huîtriers en français. Un oiseau de taille moyenne, noir et blanc, aux pattes et long bec orangés. Il est assez sympa, on l'aime bien :)

DSCF6287-1.jpg

Le soleil commence à être couché pour de bon, alors on essaie de retrouver notre chemin, en suivant les traces de pas dans le sable. Nous retrouvons le chemin du retour à travers une petite forêt dans les dunes. Après 10 minutes de marche, la vue qui s'offre à nous sur la plage est dingue.. les couleurs laissées dans le ciel par le soleil déjà couché sont parfaites, pastels, la mer est douce, un groupe de cygnes noirs profite aussi de la vue au milieu de la baie.. 

Super beau beau beau coucher de soleil sur la inner beach.. waw waw waw ..

Super beau beau beau coucher de soleil sur la inner beach.. waw waw waw ..


Wharariki Beach

Le lendemain, à quelques dizaines de minutes de Farewell Spit, nous découvrons Wharariki Beach. Pour y accéder il faut le mériter : 6 km de gravel road, puis 20 minutes de ballade à travers des green hills sur un petit chemin qui passe aux milieu des troupeaux de moutons et se poursuit en un chemin dans le sable à travers des sous-bois et de grosses dunes. Un trésor bien caché :)

Un mouton sous un bel arbre, rencontré quand on traversait les collines pour aller vers la plage :)

Un mouton sous un bel arbre, rencontré quand on traversait les collines pour aller vers la plage :)

La plage s’étend sur plusieurs centaines de mètres. De gros morceaux de roche y ont trouvé leur place, tant sur le sable que dans la mer. Le long des falaises qui bordent la plage se trouvent aussi quelques grottes, où trouve refuge une colonie de phoque. On a la chance d’être présent à la période des pup seals/bébés phoques (entre mi-novembre et mi-janvier) et de pouvoir les voir jouer dans les bassins d’eau chaude et les vagues.

DSCF6507-1.jpg
DSCF6576-1.jpg

et voici les pirates :p

En bas d'une immense falaise, des petits cris sont poussés, mais on ne voit pas celui qui les pousse. Tout à coup, une petite tête apparaît par dessus un rocher. C'était le plus mignoooooon bébé animal du moonde ! (...on l'aurait bien kidnappé :P) On est resté immobile, il est venu de lui même jusque nous, a poussé quelques cris, puis est repartit d'où il était venu.. trop chouu :D

En bas d'une immense falaise, des petits cris sont poussés, mais on ne voit pas celui qui les pousse. Tout à coup, une petite tête apparaît par dessus un rocher. C'était le plus mignoooooon bébé animal du moonde ! (...on l'aurait bien kidnappé :P)
On est resté immobile, il est venu de lui même jusque nous, a poussé quelques cris, puis est repartit d'où il était venu.. trop chouu :D

Archway Islands, symbole le plus connus de Wharariki Beach, que l'on retrouve sur les cartes postales ;)

Archway Islands, symbole le plus connus de Wharariki Beach, que l'on retrouve sur les cartes postales ;)